0 Panier 0

Votre panier

La leptospirose canine : vers une meilleure détection

Partager / Share

LEPTOSPIROSE : DÉTECTION SUR SANG, URINE OU MÉLANGE SANG & URINE

 
QU’EST-CE QUE LA LEPTOSPIROSE ?

L’agent responsable de la leptospirose est un spirochète du genre Leptospira. Les 3 espèces majoritaires en Europe sont : Leptospira interrogans, Leptospira kirschneri et Leptospira borgpetersenii. Ces espèces peuvent appartenir à différents sérovars selon leurs antigènes de surface : Australis, Canicola, Grippotyphosa, Icterohaemorrhagiae, etc.

Les rongeurs, mais également certains petits mammifères, représentent les réservoirs principaux. Ce sont des porteurs sains des leptospires, ils l’excrètent dans leurs urines. La bactérie se retrouve alors dans l’environnement où elle peut survivre plusieurs mois dans des conditions favorables (environnement chaud et humide).

Les chiens s’infectent lorsque leurs muqueuses ou leur peau lésée entrent en contact avec l’agent pathogène. La période d’incubation est d’environ 7 jours. La leptospirose peut se présenter sous plusieurs formes : suraiguë, aiguë, subaiguë et chronique. Habituellement, les premiers signes cliniques sont peu spécifiques : anorexie, abattement, fièvre. Par la suite, l’animal développe fréquemment une insuffisance rénale et/ou hépatique aiguë pouvant être mortelles. On peut également observer une gastroentérite hémorragique. La forme suraiguë provoque une mort rapide de l’animal (en quelques heures).

Il s’avère souvent nécessaire d’hospitaliser l’animal pour le stabiliser (fluidothérapie, gestion des complications dues à l’insuffisance rénale, gestion des troubles gastro-intestinaux, etc.). Bien que le pronostic vital soit engagé, un traitement existe puisque les leptospires sont sensibles à l’administration d’antibiotiques. Plus l’antibiothérapie est initiée tôt, plus les chances de survie de l’animal augmentent. 

Plusieurs vaccins sont disponibles, cependant, aucun d’entre eux n’est efficace à 100% pour prévenir l’infection et l’apparition des signes cliniques.

LA LEPTOSPIROSE : UNE ZOONOSE MAJEURE

Plusieurs méthodes sérologiques existent :

  • La sérologie MAT (Microscopic Agglutination Test) : la plus utilisée
  • La méthode immuno-  enzymatique ELISA
  • Les tests sérologiques rapides : tests immunochromatographiques.

Le taux d’anticorps peut mettre de 1 à 2 semaines après contamination avant d’être détectable, ce qui peut retarder le diagnostic final.

La PCR est une technique très sensible et spécifique, qui amplifie le génome de la bactérie et peut donc être utilisée dès le début de l’infection. La recherche des leptospires en PCR peut être effectuée sur sang et sur urine.

La bactériémie dure en moyenne 7 jours (elle dure de 4 à 12 jours après apparition des signes cliniques). L’augmentation du titre des anticorps agglutinants permet l’élimination des leptospires de la circulation sanguine. Cependant, les spirochètes ne sont pas entièrement éliminés et vont se retrouver principalement au niveau de 2 organes cibles : les reins et le foie. Ils peuvent alors être détectés au niveau des urines à partir d’une semaine après l’apparition des signes cliniques.

Il est conseillé de rechercher l’agent pathogène en PCR au niveau du sang dans la première semaine suivant l’apparition des signes cliniques puis au niveau des urines.

LES TESTS ENALEES : ASTÉRIA LEPTOSPIRA

TECHNOLOGIE

Nos tests utilisent une technologie de PCR isotherme : la technologie LAMP qui détecte directement l’ADN du pathogène.

SENSIBILITÉ

Astéria Leptospira permet de détecter l’intégralité des souches pathogènes responsables de la leptospirose.

RAPIDITÉ

Sa sensibilité est identique à celle de la PCR mais les résultats sont obtenus en 30 minutes au chevet du patient.

BIEN-ÊTRE ANIMAL

Le chien peut être isolé et traité le jour même, le propriétaire est immédiatement informé de l’état de son animal.

DES TESTS SUR SANG ET URINE

Enalees a développé un test permettant de mélanger le sang et l’urine, sans perte de sensibilité.
Il est également possible de réaliser ce test uniquement sur sang ou sur urine.

Des tests sur sang et urine

Nous vous conseillons d’effectuer l’analyse sur un mélange sang + urine pour augmenter la performance diagnostique du test.

COMPARATIF DES DIFFÉRENTES MÉTHODES DE DIAGNOSTIC
Comparatif des différentes méthodes de diagnostic
Menu principal x